En silence is the first French song I wrote in 1995. This one I wrote a year after Stéphane had left. He had in fact given me a rose which I dried and kept for quite some time. But he never replied to my letters so at some point I decided to let him go. Like many of my French songs, this has a Glockenspiel in it. Is this becoming a tradition? We'll see! ;-)

En Silence est la première chanson française que j'ai écrite en 1995. Celle-ci j'ai écrit un an après le départ de Stéphane. Il m'avait en fait offert une rose que j'ai sechée et gardée pour très longtemps. Mais il n'a jamais répondu à mes lettres et à un moment donné j'ai décidé de le laisser. Comme beaucoup de mes chansons françaises il y'a un carillon dedans. Est-ce en voie de devenir une tradition? Ben, on verra! ;-)

En Silence ist das erste Lied, das ich 1995 auf französisch geschrieben habe. Dieses Lied ist ein Jahr, nachdem Stéphane nach Frankreich zurückgegangen war, entstanden. Er hatte mir tatsächlich eine Rose geschenkt, die ich getrocknet und einen ganze Weile ausbewahrt habe. Aber er hat nie meine Briefe beantwortet und irgendwann habe ich beschlossen, ihn losgelassen. Wie viele meiner französischen Songs ist auch hier ein Glockenspiel dabei. Wird das zu einer Tradition? Schaun wir mal! ;-)

En silence

© Musique et paroles par Annika Jayne

Pendant tous ces mois
Qu’on ne s’est pas vu
De temps en temps je pensais à toi
Aux histoires qu'on a vécues

L’autre jour je t’ai écrit une lettre
Un beau jour tu y répondras peut-être
Toujours ta photo me sourit
Et ta rose ne s’est jamais flétrie

Très souvent le vent sidéral
Chuchote nos voeux secrets
Dans nos rêves remplis d'étoiles
On voit briller un monde parfait
Mais parfois il se brise d'un coup, sans annonce
Laissant trop de questions sans réponses
Ces étoiles disparaissent dans le lointain
Je les cherche mais en vain

Quelque fois je retourne
Aus lieux pleins de souvenirs
Pour quelques instants j'y séjourne
En espérant te voir sourire
 
Ces souvenirs vont peu à peu s'effacer
Ta rose perd déjà ses pétales séchés
Et comme eux, je te laisserai
Sans chagrin, sans regret

Très souvent le vent sidéral
Chuchote nos voeux secrets
Dans nos rêves remplis d'étoiles
On voit briller un monde parfait
Mais parfois il se brise d'un coup, sans annonce
Laissant trop de questions sans réponses
Ces étoiles disparaissent dans le lointain
Je les cherche mais en vain  

Très souvent le vent sidéral
Chuchote nos voeux secrets
Dans nos rêves remplis d'étoiles
On voit briller un monde parfait
Mais parfois il se brise d'un coup, sans annonce
Laissant trop de questions sans réponses
Ces étoiles disparaissent dans le lointain
Je les cherche mais en vain